Qu’est ce que la Morphonutrition?

La Morphonutrition qu’est que c’est? Si vous avez expérimenté plus d’un régime sans succès, la solution se trouve peut-être dans une

approche plus personnalisée, qui favorise la perte de poids efficace et de façon durable.

En quoi consiste la morphonutrition ?

On a entendu parler de la morphonutrition, pour la première fois, dans le livre du médecin-nutrionniste Raphaël Blairvacq : « Maigrir selon votre silhouette« , paru aux éditions Leduc.

Plus qu’un simple régime, il s’agit d’un mode alimentaire sur mesure, qui consiste à adopter une alimentation adaptée en fonction des parties du corps que l’on désire amincir.

Par cette méthode, on peut perdre du poids, mais aussi resculpter certaines zones corporelles. Pour obtenir un amincissement efficace, le Dr Blairvacq a conçu huit programmes morphonutrition.

Cette approche s’accompagne de conseils personnalisés au niveau de l’activité physique quotidienne/hebdomadaire et de suggestions complémentaires (suppléments et traitements).

Comment appliquer ce programme à son alimentation ?

Même si, dans l’approche du Dr Blairvacq, la nutrition doit être adaptée au morphotype de chacun (ce que nous décrirons plus loin), il explique, qu’en général, on favorise la perte de poids en évitant la consommation de sucres

Le simple fait de diminuer voire éliminer complètement l’alcool, les boissons gazeuses et les fruits, riches en fructose ou en glucose, empêche la prise de poids. Pour voir fondre graduellement la cellulite, souvent appelée « culotte de cheval », il faut en premier lieu apprendre à limiter au maximum le sel.

Attention donc à tous les aliments qui comportent un surplus de sodium (grignotines, charcuterie, jambon fumé, fromages salés, soupes du commerce).

En connaissant votre morphotype, vous serez en mesure d’opter pour une alimentation qui vous aidera à maigrir, pour des exercices appropriés, tout en découvrant des approches complémentaires qui faciliteront votre démarche.

Comment reconnaître son morphotype ?

Ce que le Dr Blairvacq appelle un morphotype s’identifie d’abord par les mensurations d’un individu qui présente du surpoids ou de l’obésité. Pour vous aider à trouver à quel profil vous correspondez, voici un résumé du profil de chacun d’entre eux :

1. La surcharge pondérale de suralimentation

Ce morphotype correspond généralement aux personnes qui présentent une épaisseur marquée au niveau du buste, du visage, du cou, de la poitrine et des épaules, avec présence de graisse abdominale. Pour perdre du poids, elles doivent diminuer leur apport calorique quotidien et éviter spécialement le pain blanc, les pâtes à tartiner, les biscottes et tout aliment trop sucré.

2. La surcharge pondérale de sédentarité

On retrouve ce morphotype chez des personnes, autrefois sportives et minces, qui ont accumulé des dépôts graisseux au niveau des hanches, en devenant sédentaires. Lorsque la prise de poids est assez importante, elles devront retourner au sport, privilégier les aliments riches en protéines et éviter les aliments contenant beaucoup de sucre.

3. La surcharge pondérale abdominale nerveuse

Ce morphotype concerne le plus souvent des personnes anxieuses ou stressées qui ont accumulé des kilosdits « en bouclier », au niveau de l’abdomen. Elles souffrent souvent de pulsions boulimiques et de fringales quasi constantes. En premier lieu, elles doivent apprendre à gérer leur stress et à se détendre, pour ne pas recourir à l’alimentation pour leur bien-être, puisque là réside la cause de leur comportement alimentaire déficient.

4. L’obésité athérogène

Ce morphotype présente comme caractéristique un ventre proéminent, zébré de petits vaisseaux et froid. On remarque également des dépôts graisseux de chaque côté de la taille. Un état de somnolence après les repas est un autre indice de l’obésité athérogène. Il devient essentiel chez une personne dotée de ce profil de réduire les aliments riches en cholestérol et les sucres. Par contre, tous les aliments qui contiennent de l’oméga 3 sont à privilégier.

5. L’obésité métabolique prédiabétique

La personne qui possède ce morphotype est caractérisée par un ventre large, chaud et des jambes minces ou maigres ; elle présente souvent un surpoids maximal de 20 kilos. Pour maigrir, elle doit surveiller de près les aliments qui présentent un index glycémique élevé, surtout les sucres rapides.

6. La surcharge pondérale glutéale ou avec culotte de cheval

Ce morphologie se limite uniquement aux femmes. Les caractéristiques en sont un haut du corps plutôt mince, mais une cellulite importante dans la région des cuisses et des fesses. Pour mincir, ces personnes doivent impérativement surveiller leur consommation de sel, de gras saturés et de sucres rapides.

7. La surcharge pondérale héréditaire ou « culotte de zouave »

Ce morphotype, dont la silhouette rappelle la forme du violon, se reconnaît aux amas de cellulite et aux dépôts graisseux présents dans la zone corporelle située entre le nombril et les genoux. On ne le retrouve que chez les femmes. Tout comme pour le morphotype précédent, ces personnes doivent laisser de côté les sucres rapides et éviter les aliments salés.

8. Surcharge pondérale circulatoire ou « bottes veineuses et lymphatiques »

Cet autre morpho, qui concerne seulement les femmes, se caractérise par une silhouette aux jambes gonflées et lourdes, avec des chevilles souvent épaisses. Le corps est souvent envahi de cellulite. La réduction de sel ainsi que la consommation de protéines sont recommandées. Le recours aux aliments draineurs et/ou aux plantes diurétiques est également conseillé.

Exemple d’une journée adaptée à la morphonutrition

Dès le réveil : un grand verre d’eau additionnée de citron ou d’un peu de jus d’orange pressée, sans sucre et bien froid.
Petit déjeuner : une tranche de pain intégral avec une cuillère à café de beurre d’amande, un fruit peu sucré, un café décaféiné avec un peu de lait écrémé (facultatif).
Déjeuner : une salade mixte à volonté, avec lentilles et endives, 1 cuillère à soupe de vinaigrette maison et un filet de poisson blanc.
Goûter : un bol de céréales sans sucre avec yaourt grec nature ou lait demi-écrémé. Cette collation est obligatoire.
Dîner : Viande maigre ou omelette avec légumes verts à la vapeur (peuvent être additionnés d’un peu de beurre ou d’un filet d’huile d’olive + citron).
Aucun apport calorique ne doit être ajouté après le dîner.

Note : même après avoir atteint le poids souhaité, il sera important de continuer à privilégier une alimentation équilibrée.

 Poursuivre la pratique d’une activité physique. C’est une discipline qui en vaut la peine, puisqu’elle empêche la prise de poids.

Exercices conseillés pour le morphotype

Pour affiner le bas du corps, le vélo et la marche rapide 45 minutes à 1 heure, trois fois par semaine. Constituent des activités qui conviennent aux personnes de ce morphotype. Des exercices de musculation sont à combiner avec cette routine, en particulier ceux qui font travailler les muscles abdos-fessiers.

Des alliés naturels à adopter

Les produits naturels suivants vous aideront à obtenir des résultats plus rapidement :

Le thé vert: boire deux tasses par jour favorise la perte de poids
-La vigne rouge : disponible en tisanes et en gélules, idéale pour la circulation lymphatique
-La mélisse : en tisane, pour calmer l’anxiété et le stress
-Le fenugrec : en ajouter une pincée à certains plats de votre régime, pour améliorer la sensibilité du pancréas à l’insuline.
-Le konjac (glucomanan) : pris avant un repas, ce produit naturel déclenche une impression de satiété, donc il calme un appétit trop gourmand.

Selon les commentaires, adopter un régime morphonutrition permette d’amincir de façon plus ciblée.

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. figouette dit :

    Je viens de commencer depuis un peu plus d’une semaine et j’ai déjà perdu 1 kg, c encourageant. je continue.

  2. merry dit :

    Grâce a la morpho nutrition, j’ai perdu mes kilos en trop. Je suis contente.

  3. Cléandre dit :

    Comment perdre du poids rapidement sans pilule amaigrissante ni sport ? est ce cette morpho nutrition est vraiment une bonne aide ?

  4. larose48 dit :

    Je voudrais bien savoir si ce régime morpho nutrition est-il vraiment efficace a long terme ?

  5. titeuf dit :

    La Morpho nutrition, qui connait ? Qui l’a déjà utilisé et est ce qu’elle est réellement efficace ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *