La mélisse efficace pour maigrir ?

La mélisse est une plante qui a de nombreuses propriétés, mais elle ne permet pas de maigrir. Elle est réputée pour son action sédative et pour apaiser les troubles gastro-intestinaux fonctionnels. Elle n’agit pas sur le surpoids et elle n’élimine pas nos bourrelets de graisse.

La mélisse pour maigrir ?

La mélisse peut se consommer sous forme d’infusion. Comme la plupart des tisanes issues des plantes médicinales, l’apport de la tisane de mélisse est de 0 calorie. Elle peut donc être consommée par les personnes qui suivent un régime alimentaire amaigrissant. Elle ne permet pas de perdre du poids, mais elle désaltère et elle facilite le transit intestinal.

Les bienfaits de la mélisse

La mélisse est une plante qui est reconnue pour ses effets sédatifs et pour diminuer le stress. Elle possède néanmoins d’autres propriétés. C’est un antiulcéreux, un antiviral (lutte contre l’herpès labial), un antioxydant, un antispasmodique et un anxiolytique. Antidépresseur, la mélisse améliore l’humeur et permet de lutter contre les dépressions voire contre l’aliénation.

C’est un tranquillisant dont on pense qu’il réduit l’agitation des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Si les vertus de la mélisse sont nombreuses, elle n’est pas spécifiquement utilisée dans les régimes alimentaires amaigrissants.

Comment consommer la mélisse ?

La mélisse est une plante dont les nutritionnistes et les laboratoires pharmaceutiques reconnaissent les propriétés digestives et son action apaisantes sur humeur. Si la mélisse est une plante comestible, elle peut également être préconisée en usage externe. Les feuilles séchées servent surtout à faire des infusions. Les laboratoires quant à eux transforment les feuilles et la tige feuillée en huiles essentielles, en gélules ou en poudre.

En cuisine, la mélisse parfume les salades, les poissons et les crèmes. N’oublions pas la liqueur de mélisse fabriquée par les moines de la Chartreuse et les Bénédictins.

Posologie et dosage usuels

Les propriétés sédatives se déclenchent à faible dosage à partir de 15 mg. Pour lutter contre le stress, on préconise des doses de 600 mg par jour. Sous forme liquide comestible, le patient prend 50 gouttes le matin et 100 gouttes le soir. Sous forme de gélule, il faut en prendre une par jour. Enfin, pour combattre l’herpès, on peut faire plusieurs applications par jour.

La culture de la mélisse
La mélisse est une plante sauvage qui pousse facilement dans toute l’Europe. Elle est abondamment cultivée sur le pourtour méditerranéen où la plupart des récoltants privilégient la culture de la mélisse bio. Cette plante ne doit pas être exposée en plein soleil. Elle apprécie les zones ombragées ou semi-ombragées. On la plante à la fin de l’automne et les feuilles se récoltent dès le printemps suivant.

Réputée depuis Hippocrate (IVe siècle av. J.-C.), la mélisse est une plante médicinale réputée pour faciliter le transit intestinal, traiter les douleurs biliaires et être un bon sédatif. On lui connaît peu d’effets indésirables, toutefois quelques rares cas de dépendance ont été signalés tout comme des interactions avec le système thyroïdien.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *