Comment maigrir avec du gingembre ?

Cette racine qui donne son goût unique à la cuisine asiatique est aussi un outil pour maigrir et se maintenir en pleine santé.

Il améliore la digestion et aide le corps à assimiler au mieux les nutriments tout en boostant le métabolisme et en combattant la fatigue. Il est aussi doté de propriétés anti-inflammatoires et brûle-graisses.

Du gingembre tous les jours pendant un régime

Un moyen d’intégrer le gingembre à votre régime alimentaire est de le boire en infusion maison.

La recette est simple : versez de l’eau bouillante dans une tasse, ajoutez une tranche de gingembre frais (pelé s’il n’est pas bio) et laissez infuser à couvert 5 minutes. Buvez le matin à jeun.

Vous pouvez multiplier les bienfaits de cette boisson en ajoutant du jus de citron, aux vertus minceur et détox. Il lutte contre la rétention d’eau, réduit le gonflement abdominal et contient de la vitamine C et des antioxydants.
Laissez-le côté lorsque vous buvez l’infusion le soir : il cause de l’insomnie. Ajoutez plutôt miel et cannelle pour dormir paisiblement.

Le gingembre en poudre : une alternative

Le gingembre séché et moulu peut se targuer d’une meilleure conservation et facilité d’usage, mais il est un peu moins riche en nutriments que le frais.

Glissez-en une dose dans une sauce salade, une compote, ou dans le riz en train de cuire, ou bien saupoudrez-en sur des légumes verts avec un peu de sauce soja.

En boostant le goût de vos plats, il vous aide aussi à réduire le sel et les matières grasses dans vos recettes.

Attention aux effet secondaires

Le gingembre n’est pas dénué d’effets secondaires. Les personnes atteintes d’inflammation du système digestif ou de troubles de la coagulation doivent éviter de surconsommer le gingembre, surtout frais.

Demandez toujours l’avis de votre médecin si vous suivez déjà un traitement médical.

Les femmes enceintes trouvent dans le gingembre un allié contre les nausées… A limiter les derniers mois de la grossesse car il peut provoquer des contractions utérines… Mais au moment de l’allaitement, il stimule la production de lait.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *