Bikini Bridge, la dernière folie minceur à partager

Après l’histoire vraie du «Thigh Gap», l’exhib partagée des jeunes américaines en quête de maigreur, voici «Bikini Bridge», la dernière tendance des ados qui affole le réseau Twitter.

Jouer à qui est la plus maigre ?

Celles qui débarqueraient sur cette planète minceur complètement déjantée méritent quelques explications. Thigh gap, à traduire par «trou entre les cuisses » était en début d’année un étrange idéal esthétique d’adolescentes. Elles s’affrontaient par réseaux sociaux interposés afin d’arriver à glisser une canette de coca dans le creux laissé entre les cuisses par la graisse envolée. En ce mois de juillet, Bikini bridge ou Pont de bikini est une tout aussi inquiétante obsession qui se traduit par la recherche d’un espace laissé entre l’abdomen et le bas de maillot lorsque ce dernier repose sur les os des hanches. Il suffit de s’allonger sur le sable, de photographier son ventre, de poster et le tour est joué ! Fièvre garantie sur les réseaux sociaux ! Le problème reste que, pour arborer fièrement ce fameux pont, il faut être naturellement maigre ou faire un sérieux régime en opérant une avancée de plus dans le culte de la maigreur.

Les jeunes filles du monde entier prises aux pièges de canulars

Ces 2 modes aussi stupides que dangereuses sont parties d’un canular de «4 chan», un forum de geeks (celui des Anonymous) pour tourner en dérision la crédulité des médias et des internautes. Le sujet ne fut pas long à trouver… quel meilleur «piège à filles» que la course à la minceur ? La suite est venue naturellement. Un phénomène qui prend de l’ampleur, qui inonde la toile, un mauvais canular avec pour actrices des lycéennes qui se damneraient pour être plus canon que les copines, des mères dépassées qui s’indignent et des médias qui se délectent à relayer l’info…

Un buzz dangereux à dénoncer

Malgré les tentatives du Washington Post ou du Today Show’s de dénoncer l’arnaque, le mal est fait en laissant le temps à la supercherie de faire des émules. Rien que sur Instagram ou Twitter, la folie du Thigh Gap et aujourd’hui du Bikini Bridge ont séduit au point d’en affamer plus d’une. Plus qu’un buzz, il s’agit surtout d’un phénomène à considérer avec la plus grande inquiétude.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *